La disparition du corail et des récifs

La disparition du corail est constatée depuis les années 60 /70 dans différentes régions du monde : Caraïbes, Australie, Asie du Sud Est, Océan Indien…   Les récifs coralliens sont des systèmes organiques complexes. Ils mettent plusieurs milliers d’année à se constituer en récifs frangeants, barrières, ou atolls. Or les récifs jouent un rôle très important dans la biodiversité des systèmes marins tropicaux, et dans la protection des lignes côtières.   La disparition du corail est attribuée à différentes causes, […]

Lire la suite

La déforestation à Madagascar

La déforestation à Madagascar amplifie la chute de ce pays, déjà identifié comme un des 10 pays les plus pauvres au monde. Comme l’ile de Pâques à partir du 15ème siècle (Ile de Pâques), comme Haïti ou il reste maintenant 2 % de la forêt, Madagascar voit ses arbres disparaitre. C’est un phénomène pratiquement irréversible, sous l’influence de l’homme. Ce dernier cherche son profit à court terme, voir simplement à survivre. Les 4 principales causes de la déforestation à Madagascar […]

Lire la suite

Climat et hausse du niveau de la mer

Nous pouvons mesurer aujourd’hui de façon très précise la hausse du niveau de la mer. Depuis 3000 ans, celui-ci a peu évolué, de l’ordre de + 0,1 mm /an. Au 20ème siècle, la hausse du niveau de la mer est de 2 mm/an, soit 20 cm en cumulé. Nous sommes actuellement sur une moyenne de 3 mm par an, avec une variabilité géographique importante, le niveau montant plus vite dans les régions chaudes. Et surtout, la hausse s’accélère maintenant de […]

Lire la suite

Le jour de dépassement avance

Le jour de dépassement global correspond à la date à laquelle chaque année l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles et renouvelables que la terre peut produire en 1 an. C’est une des façons de mesurer l’empreinte écologique de l’homme sur la terre. En 2015, cette date est estimée autour de la mi-août. Concrètement, après cette date, l’humanité creuse son déficit écologique, car pour le reste de l’année, il lui faut puiser dans les ressources non renouvelables de la terre. […]

Lire la suite

Empreinte écologique relative

L’empreinte écologique traduit la pression exercée par l’homme sur la nature. Elle est proportionnelle à la population, et dépend aussi du mode de vie. L’empreinte écologique est un indicateur qui mesure les surfaces productives de terre et d’eau nécessaires pour générer les ressources d’une population et absorber les déchets correspondants. Cet indicateur s’exprime en hectares globaux (Hag), c’est-à-dire Ha ramenés à une productivité moyenne. Relativité de l’empreinte écologique Au niveau mondial, l’empreinte écologique moyenne est estimée autour de 2.8 Hag […]

Lire la suite

Le déclin des abeilles dans le monde

Le déclin des abeilles (syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles) correspond à une mortalité non expliquée des abeilles. Celle ci est constatée en général en fin d’hiver, et la cause semble être multifactorielle et variable selon les contextes. Ce phénomène est apparu significativement depuis les années 2000, en particulier en Europe et en Amérique du Nord. Il est très  préoccupant, car plus de 80 % des espèces cultivées -pour l’Europe- dépendent directement des pollinisateurs. Or justement les pollinisateurs sont surtout les […]

Lire la suite

La pollution des mers et des océans

La pollution des mers et des océans résulte de tous les produits rejetés par l’activité humaine. En bordure côtière, la pollution des mers se manifeste via les égouts et rejets agricoles. En effet, les eaux usées contiennent entre autres des métaux lourds, de la matière organique et des pesticides. Il se crée alors des zones toxiques ou à faible teneur en oxygène, appelées zones mortes. L’écosystème correspondant est détruit.   Au large, la pollution des mers est estimée à 80 % […]

Lire la suite
1 2 3