La disparition accélérée des espèces

Coïncidant avec l’expansion de l’homme sur la terre, la disparition des espèces s’accélère, et ce malgré la prise de conscience des décideurs. Sans rentrer dans le détail des chiffres qui circulent, l’espérance de vie d’une espèce est aujourd’hui 100 à 1000 fois plus faible qu’au cours des temps géologiques précédents l’homme. Les amphibiens sont les plus en danger, devant les oiseaux et les mammifères ; Des biotopes particuliers, tels que les récifs coralliens, ou les populations insulaires, sont particulièrement touchés. Un […]

Lire la suite

La disparition du corail et des récifs

La disparition du corail est constatée depuis les années 60 /70 dans différentes régions du monde : Caraïbes, Australie, Asie du Sud Est, Océan Indien…   Les récifs coralliens sont des systèmes organiques complexes. Ils mettent plusieurs milliers d’année à se constituer en récifs frangeants, barrières, ou atolls. Or les récifs jouent un rôle très important dans la biodiversité des systèmes marins tropicaux, et dans la protection des lignes côtières.   La disparition du corail est attribuée à différentes causes, […]

Lire la suite

Le mitage de la nature et de l’espace

La surpopulation mondiale contribue activement au mitage de la nature. Elle entraine inévitablement la disparition de paysages naturels et de biotopes. Le mitage de la nature est l’installation progressive de bâtiments ou d’infrastructures dans un paysage non urbain. On l’appelle aussi grignotage de l’espace ou de la nature. Dans les pays développés, il est attribué à 3 phénomènes concomitants : la croissance démographique, la recherche de surface d’habitation plus grande, et l’exode vers les zones rurales. Au départ rural, le paysage […]

Lire la suite